Abonnement

Portrait studio de Timothé

J’ai reçu l’album photo dont je parlais dans le billet précédent. J’en suis très content. iPhoto, c’est pas mal donc. Mais je me suis dit qu’il était temps de sortir l’artillerie lourde, le matos de studio, les flashs, boites à lumière, parapluies et bras hydrostatiques. Bref, j’ai ouvert ma malle de studio, et j’ai déballé tout ça le week-end dernier.

Comme c’est pour mon petit-bébé-fragile-en-sucre qui a tout juste 4 semaines, j’ai tout de même pris pas mal de précautions. Pour ne pas le fatiguer, le studio est resté déballé et prêt à servir tout le weekend pour profiter des moments de la journée où Timothé était éveillé et en forme. J’ai fait des petites séances de quelques secondes tout au long du weekend. Ensuite j’ai réglé mes 2 flashs à 1/4 et 1/8ème de leurs puissances pour ne pas déranger les yeux fragiles de bébé.

Pour ce qui est du light setup, une photo étant plus claire qu’un schéma, j’ai pris 2 photos avec mon téléphone. Une avec le fond blanc et une avec le fond noir. J’ai branché mon reflex sur la télé pour voir le résultat et j’ai utilisé une télécommande à fil confiée à Delphine qui a déclenché au bon moment. Un parapluie posé au sol a diffusé la lumière d’un flash pour éclairer les ombres. Une boite à lumière située au dessus du bébé a servi de lumière principale. Dans le cas du fond blanc, un troisième flash, posé sur la table à l’arrière, a servi à saturer le fond. Le lapin en peluche m’a servi à faire mes réglages :-)

Light setup pour fond noir puis pour fond blanc

Et voilà le résultat (les photos sont légendés) :

Pour l’anecdote, le parapluie blanc a été baptisé avec du caca bien jaune et liquide. Ce sont des risques à prendre quand on prend un bébé tout nu en photo !