Abonnement

Portraits Cogitae

Voici une séance que j’ai faite en avril avec l’entreprise Cogitae. Chaque photo est suivie de son diagramme d’éclairage. D’autres photos sont disponibles sur leur site dans la section « l’équipe ».

Sur la première photo, en extérieur, il s’agissait d’équilibrer l’exposition du premier plan et du paysage, le tout sous un soleil de plomb aux alentours de midi. J’ai donc mis en place un flash monté dans une boite à lumière à gauche. A droite, un autre flash était réfléchi dans un parapluie blanc. Ces 2 flashs étaient placés légèrement au dessus des têtes. Un troisième flash monté sur le boitier est venu compléter l’éclairage. Les 3 flashs étaient au maximum de leurs puissances pour équilibrer la très forte luminosité du paysage. J’ai monté un 16-35/2,8 équipé d’un filtre polarisant circulaire (pour faire ressortir les nuages) sur mon boitier. Le rendu est une image très saturée, à la limite du surréaliste. Elle donne aussi l’impression que les plans ont été assemblés en post-production, mais c’est bien une seule et unique photo.

Sur la deuxième photo, j’ai monté un fond en tissu blanc que j’ai surexposé par 2 flash situés de part et d’autre du fond. J’ai éclairé le groupe par un flash situé très en hauteur sur ma droite. Le couple boitier/objectif était le même. J’ai ensuite repris l’idée que j’avais eu avec le portrait de Sierra Wireless en faisant sauter le groupe en l’air. Cela à l’avantage de décrisper les visages et détendre l’atmosphère.

Pour les 2 photos, j’étais vraiment en limite maximum de puissance pour mes flash de reportage. Ce sont typiquement des cas où des flashs de studio accompagnés de leurs générateurs ad-hoc m’auraient été bien utile.

J’en profite pour tester un nouveau watermark (en bas à gauche de chacune des 2 photos) qui est peut-être plus esthétique que le précédent.